Méthode Mézières #3 : La douleur selon Françoise Mézières

Ecrit par Thierry Lanneau
insert_invitation 25/04/2019
chat_bubble_outline 0 commentaire

Cette vidéo est la dernière de la série consacrée à la méthode Mézières.

Nous allons parler de l’origine de la douleur selon Françoise Mézières, puis, dans un deuxième temps, du concept de réflexe antalgique à priori.

N’hésitez pas à laisser vos commentaires, questions et autres!

Vous avez la possibilité de suivre Dos et Posture sur Facebook : https://www.facebook.com/dosetposture/

Pour vous abonner à la chaîne youtube, c’est par ici : https://www.youtube.com/channel/UCty0liGPnEp0HOtf-lKE5zg?view_as=subscriber

 

 

Transcription

Cette vidéo est la dernière consacrée à la méthode Mézières et le sujet va être la douleur.

Dans une première partie, nous allons parler de l’hypothèse pathogénique à savoir quelle est l’origine de la douleur selon Françoise Mézières. Dans une deuxième partie, nous développerons ce qu’est le concept de réflexe antalgique à priori.

 

L’origine de la douleur selon Françoise Mézières (hypothèse pathogénique)

L’hypothèse pathogénique pour Françoise Mézières c’est : nos douleurs, nos dysfonctions et nos lésions seraient directement en relation avec nos déformations. Les déformations seraient quant à elles en relation avec la rétractions des chaînes musculaires.

Etant donné qu’en amont, il y a la rétraction des chaînes, l’outil principal de cette méthode sera l’étirement en chaîne.

Je vais certainement en faire bondir quelques uns, mais cette hypothèse est largement critiquable. De nombreuses études ont montré qu’il n’y avait pas de lien entre douleur et déformation entre douleur et posture. Je le vois au cabinet, ce n’est pas parce que vous êtes très déformés que vous allez avoir des douleurs… Tout comme, vous pouvez avoir aucune déformation et avoir des douleurs à se taper la tête contre les murs.

L’hypothèse de Françoise Mézières est critiquable mais la clinique montre des résultats tant au niveau des déformations qu’au niveau des douleurs. La reconstruction posturale, propose quelque chose d’autre mais ce n’est pas le sujet de cette vidéo.

 

Le réflexe antalgique à priori

Tout le monde sait ce qu’est un réflexe antalgique. Lorsque vous avez mal au bas du dos (lombalgie), vous allez peut être vous mettre dans une certaine position comme une translation par exemple pour éviter d’avoir cette douleur.

Pour Françoise Mézières, ce réflexe antalgique à priori, qui est un phénomène d’adaptabilité, pourrait être expliqué de la manière suivante : imaginons que vous avez mal à l’épaule et que cette douleur passe au bout d’un mois. Et bien votre corps a adapté ses différents segments par le biais des tensions des chaînes musculaires pour éviter cette douleur. Il va y avoir une autre organisation tensionnelle. Si par la suite, vous avez des douleurs au niveau lombaire deux ans plus tard, par rapport à cette organisation, et bien tant que vous n’aurez pas travaillé cette épaule, vous n’aurez pas de résultats au niveau du bas du dos. Tout travail au niveau loco régional, analytique au niveau du bas du dos ne présenterait aucun résultat et pourrait même empirer les choses.

chat_bubble_outline Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.