Méthode Mézières #2 : Nous sommes déformés par nos tensions

Ecrit par Thierry Lanneau
insert_invitation 07/01/2019
chat_bubble_outline 0 commentaire

2eme vidéo consacrée à la méthode Mézières.

Encore aujourd’hui, on imagine que la colonne vertébrale est assimilée au mât d’un bateau et les muscles au cordage qui le maintienne érigé. La faiblesse de notre musculature amènerait à l’écroulement de l’édifice. Il ne faut donc pas avoir des muscles flemmards mais des muscles forts et solides.

On peut encore entendre nos parents nous dire « tiens-toi droit » en faisant une petite tape sur notre dos ou bien le coach sportif qui nous exhorte à bien gainer le dos : renforcer les spinaux, renforcer la sangle abdominale… Il faut lutter contre cette force écrasante que l’on appelle l’apesanteur.

Pour Françoise Mézières, la mise en évidence des chaînes musculaires change la donne.

Par son observation, elle conclut que les muscles des chaînes sont trop fort et trop court. Ce sont les tensions de nos chaînes qui nous écrasent, pas l’apesanteur. F.Mézières prend l’exemple de la marionnette pour expliquer son principe. Les fils qui traversent le jouet correspondent aux chaînes. Si on tire sur un fil, alors c’est l’ensemble de la marionnette qui se déforme…

chat_bubble_outline Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.