Articles

Catégories

Lombalgie

Lombalgie 62 articles

Diaphragme

Diaphragme 14 articles

Ventre

Ventre 11 articles

Sciatique

Sciatique 63 articles

Cruralgie

Cruralgie 53 articles

Cervicalgie

Cervicalgie 61 articles

Mâchoire

Mâchoire 5 articles

Dorsalgie

Dorsalgie 60 articles

Méditation

Méditation 1 articles

Etirements

Etirements 7 articles

Divers

Divers 9 articles

Qu’est ce que le nerf crural (nerf fémoral) ? Anatomie et trajet

Ecrit par Thierry Lanneau
archive ThéorieCruralgie
insert_invitation 12/12/2020
chat_bubble_outline 57 commentaires

Le nerf crural appelé aussi nerf fémoral est impliqué dans la Cruralgie. Sa sensibilisation amène à des douleurs qui peuvent prendre l’avant de la cuisse jusqu’au genou. Parfois l’irradiation descend dans la partie interne de la jambe pour aller jusqu’au bord interne du pied. 

Afin de traiter cette pathologie, il est important de comprendre ce qu’est le nerf crural, son anatomie et son trajet ! C’est justement l’objet de cette vidéo! :).

Après cet exposé, vous connaîtrez l’essentiel : l’origine, le trajet et les fonctions. Vous comprendrez également le pourquoi des exercices proposés en rééducation (cf programme d’exercices pour la Cruralgie). Je vous invite à regarder également l’article que j’ai posté sur le soulagement de la cruralgie en position couchée.

OÙ SE TROUVE LE NERF CRURAL ?

Origine du Nerf Fémoral
Nerfs spinaux donnant naissance au nerf crural

Son origine se situe à partir de la moelle épinière. C’est ici que naissent les nerfs spinaux. Ces derniers sortent de la colonne vertébrale par les trous de conjugaison. Ces nerfs, une fois sortie vont se connecter aux autres nerfs de cette zone afin de former le plexus lombaire. On parle d’arborescence nerveuse. C’est le plexus lombaire qui va former le nerf crural.

Le nerf crural est constitué de fibres venant des nerfs spinaux L2 (2ème lombaire), L3 (3ème lombaire) et L4 (4ème lombaire).

Il poursuit son trajet dans le bassin, puis dans le jambe. Voyons plus en détails le trajet du nerf crural dans le prochain point.

Quel est le trajet du nerf Crural ?

Le nerf descend dans le bassin entre les muscles iliaque et psoas. Il en profite pour les innerver.

Trajet du nerf crural dans le bassin
Localisation du nerf crural (couleur jaune) dans le bassin.
Innervation du nerf fémoral au niveau du bassin
Le nerf est situé entre le muscle iliaque et le muscle psoas.

Dans la hanche, le nerf crural va se diviser en une dizaine de branches : des branches motrices et des branches sensitives.

Le nerf fémoral se divise en plusieurs branches
Le nerf crural se divise en branches musculaires et sensitives à hauteur de la hanche.

Il va innerver les muscles de l’avant de la cuisse à savoir le quadriceps et le muscle sartorius.

Innervation de la partie antérieure de la cuisse par le Nerf fémoral
Le quadriceps et le muscle sartorius sont innervés par le nerf crural.

Parmis les branches sensitives, la plus importante est le nerf saphène.

Il descend sur la partie interne de la cuisse puis sur la partie antéro interne du genou, de la jambe et de la cheville pour se terminer sur le bord interne du pied.

Quelles sont les fonctions du nerf Crural ?

Sur le plan moteur, il permet la flexion de hanche (de ramener la cuisse vers le ventre) grâce au muscle psoas-iliaque et l’extension du genou avec le quadriceps.

Sur le plan sensitif, le nerf Saphène donne la sensibilité de la partie interne de la cuisse, de la partie antéro interne du genou, de la jambe et de la cheville. Il termine par le bord interne du pied.

Le nerf fémoral est moteur
Le nerf crural est un nerf moteur.
Le nerf fémoral est un nerf sensitif
Le nerf crural est aussi un nerf sensitif.

PS : J’ai intégré des screenshots du logiciel Complete Anatomy (Merci à @3D4Medical)

chat_bubble_outline Commentaires

57 commentaires sur “Qu’est ce que le nerf crural (nerf fémoral) ? Anatomie et trajet”
  1. Fannyfraise dit :

    Bonjour, suite à une néphrectomie je ressens de très fortes douleurs dans le bas du ventre, la hanche et la face externe de la cuisse. La douleur irradie parfois jusqu’à la cheville. Mon IRM du rachis est normale. La position assise augmente clairement la douleur. Les médecins ne trouvent pas la cause. Mais cela dure depuis presque 6 mois et est arrivé directement en post opératoire ( 48h plus tard). Auriez-vous une idée svp ? Est ce que ce trajet correspond à celui d’une cruralgie ? Merci pour votre réponse.

  2. Pascal P. dit :

    S’il n’y avait que les causes mécaniques…
    J’ai développé un zona sur le nerf crural.
    Après 3 jours de traitement d’une cruralgie, l’éruption cutanée est venue réorienter le diagnostic.
    Je confirme : le nerf est bien moteur et sensitif… Aîe aïe !

  3. Simon dit :

    Bonjour Merci pour votre vidéo. Je souffre de cruralgie depuis 4 mois. une hernie discale L4L5….c’est très invalidant je ne peux plus marcher sauf avec une canne et la ceinture ce qui n’empêche pas la douleur Engourdissement de la jambe gauche jusqu’au genoux et sensation parfois d.’eau froide qui coule le long de la jambe….. Deux infiltrations le 1 juin 2022 qui n’ ont rien donné. Je revois le chirurgien le 11juillet 2022. Je vais lui demander l’opération j’en ai assez de souffrir et de ne plus bouger plus, marcher. Merci de votre réponse Cordialement

  4. Krzywoglowy dit :

    Bonjour cela fait plusieurs jours que j’avais des douleurs en bas du dos et surtout à la hanche quand je penche mon bassin sur le coter gauche sa me fais des douleurs comme si sa allait ce bloquer et sa irradie dans ma jambe gauche pensez vous à une curalgie defois cela va jusqu’à dans mon pied ?
    Dans l’attente de vous lire,cordialement

  5. coffi dit :

    Bonjour et merci pour cette explication,
    je souffre depuis ceux mois d’une cruralgie, L2 L3 discopathie assez importante d’après l’irm, et hernie L5 S1… bref, après 3 traitetent différent, ( corticoïde puis relaxant musculaire et pour finir anti inflammatoire je souffre toujours autant, de très grosse difficultés à conduire, marcher, dormir etc etc, la douleur se déplace d’un jour à l’autre, mais surtout quadriceps droit, sachant que le gauche m’a fait très mal aussi au début, donc au début les deux hanches et cuisses. Pas de chute antérieure, j’ai fait un IRM, doppler, et electromyogramme, résultat nerf l5 s1 pincé et irm cruralgie l2 l3. Ma question, dois je demander à mon médecin de la morphine ou cortisone ou infiltration ? Ce soucis me pause des problèmes dans ma vie personnelle, je dois partir en vacances dans 15 jours et pour le moment je ne me sent pas conduire 5h, merci à vous d’une éventuelle réponse.

  6. Valérie dit :

    Bonjour

    Cela fait plus d un an queje souffre. J ai été tout d abord soignée pour une tendinite à l aducteur par un kiné. Il s agissait d une ancienne blessure. Petit à petit j ai commencé à avoir excessivement mal au quadriceps : sensation de brûlure de plaie au point de me déplacer à béquille. Auparavant je m étais remise au vélo pour aller au travail ? Soit 17kms par la suite j avais acheté un vélo électrique. Puis lorsque je descendais du vélo j avais la jambe bloquée et excessivement douloureuse.
    Puis beaucoup de bilans médicaux pas d hernie discale mais de l arthrose aux hanches.
    Je vais chez le kiné 2 fois par semaine pour faire des étirements et du gainage.
    Actuellement ce n est plus possible car les muscles sont trop douloureux et très bloqués.je tiens à préciser que je ne fais plus de vélo depuis presque un an.
    Je souffre de la hanche et du dos jusqu au pied.
    Je dors très peu et je suis ko. La nuit c est l enfer ! conduire me fait beaucoup souffrir. C est à en pleurer. La position assise est parfois très douloureuse. Ces douleurs dos hanche aine genou mollet pied me gâchent la vie. Demain je retourne chez le médecin pour prendre peut être de nouveau du Voltaren et puis ostéopathe bientôt.
    Le kiné actuellement me fait des massages pour débloquer les muscles et puis électrodes ce qui me soulage un peu.
    Que me conseillez vous de faire ?
    Je vous remercie par avance car je suis un peu désespérée.

  7. DI GIACOMO dit :

    Tout d’abord un grand Merci pour cette vidéo. J’ai été opérée d’une Sténose Sevère L1-L2 S1 avec hernie discale en février dernier. J’avais ete opérée d’une Arthrodèse lombaires L3 L4 L5 avec laminectomie canal lombaires étroit en mai 2019. Suite à cette nouvelle intervention j’ai des douleurs récurrentes qui s’emplifient tous les jours
    un peu plus. Grosses difficultés à la marche et en position debout. Douleurs bas du dos, entre cuisses, devant les cuisses, descendant genou, jambe gauche. Je ressens
    des brûlures sur les pieds, jusqu’aux genoux. Paresthésis gros orteil droit. A noter que j’ai une douleur sciatique fesse gauche. Ma Neurologue a fait une EMG, où l’on re
    trouve une souffrance musculaire en L2, L3, L4. Ma Rhumatologue m’explique que l’on ne peut rien faire pour moi (kiné, ostéo, etirements) infiltration du Piriforme le 3 juin
    dernier. Il n’y a que l’implant médullaire pour espérer calmer ces douleurs. Je ne vis qu’avec du Tramadol 50 mg, de l’Acupan, des massages, Laroxyl 40 mg 8:gouttes le
    soir. Je fais de la Réflexologie Plantaire, du Yoga et j’essaye la méthode du Docteur SARNO « LE MEILLEUR ANTI DOULEUR, C’EST VOTRE CERVEAU ». Il s’avère que j’ai fais 500kmsA/R le 9. 6 dans une mauvaise position et, depuis ces douleurs se sont installées. Serait-ce une mauvaise oxygénation des muscles ?

  8. Riehl Valérie dit :

    Bonsoir . Je souffre depuis 27 ans d une douleur entre insensibilite et fourmillements brûlure a la cuisse droite . Il semblerait que cela soit lié a une sciatique de grossesse et tassement L2,L3 et L4 . On m a dit il faudra apprendre a vivre avec!! Entre temps toujours dans la même jambe des douleurs attroces inexpliqué allant de 3mois a 2 ans , successivement de la hanche , de l aine, talon, sacrum….. Mais depuis le mois de mars (3 eme dose 2 semaines avant tres tres mal tolérée) la douleur s est amplifié anormalement m invalidant et m empêche de dormir , donc cela devient tres difficile de travailler, iritable et conséquence sur ma vie de femme et familiale puisque pas de dianostique posé, donc pour mon entourage c est une maladie imaginaire !!!!! Les médicament ne font plus effet ….. auriez-vous quelqu un , un spécialiste ou un examen a me conseiller scanner et IRM peut revelateur . Petit tassement et petite hernie .mais qui n explique pas selon les médecins vu mes douleurs ! !! Dans l attente de votre retour bonne nuit lol Valérie

  9. Natacha Pache dit :

    Bonsoir !

    Tout d’abord un grand merci pour votre vidéo.

    Pour ma part, j’ai commencé à avoir mal à l’intérieur du genou droite en janvier 2021. J’ai laissé traîner et depuis quelques mois, j’ai des douleurs à l’intérieur de la cuisse, au niveau de l’aine, du psoas ainsi que lombaires, hanche, piriforme et arrière du genou.

    Je suis allée voir un orthopédiste qui m’a fabriquer des semelles orthopédiques sur mesures mais malgré cela les douleurs sont toujours présentes.

    Je suis allée voir un physiothérapeute, un massoterapeute, un rebouteux. Ils ont effectués plusieurs manœuvres pour débloquer le tout mais ça ne marche pas.

    Il arrive que je ne puisse pas rester debout plus de 5 minutes. Je n’en peux plus 🙁

  10. Sj dit :

    Bonjour,

    J’ai une atteinte au nerf crural côté gauche avec fortes douleur à la hanche. Depuis quelques mois, une longue tâche horizontale est apparue en haut ma cuisse. Cette tâche s’elargie avec le temps. Quand je la touche, la douleur reviens immédiatement. Quel est le lien, avez-vous deja vu cela ?
    Merci d’avance

    1. Thierry Lanneau dit :

      Bonjour !
      Je n’ai jamais vu ce phénomène… Qu’en pense votre médecin traitant ?

  11. yannig dit :

    une douleur très forte et très aigue cuisse gauche intérieur , presque à l’aine !!!! QUASI IMPOSSIBLE de marcher

  12. Paule Chouinard dit :

    Bonjour Thierry. Fort intéressantes vos vidéos. Merci
    Je cherche à comprendre une douleur abdominale côté gauche. (Elle a duré deux semaines et a commencé avec une nausée et une constipation brutale).Dans une vidéo vous mentionnez le fait qu’il peut y avoir un lien entre le nerf crural et le colon. Ma douleur lancinante semblait justement située là où passe le nerf dans le bassin entre le psoas et l’illiaque. (Quelques semaines auparavant j’avais été traitée pour un coincement articulaire de la hanche gauche. Le psoas était très tendu jusque dans l’aine.) Je sais que je suis restée assise longtemps face à mon clavier dans un état de stress quasiment le souffle coupé.Cela pourrait il avoir irrité ce nerf et provoqué cette brève nausée plus sensation de blocage et constipation ? La douleur était ressentie dans toutes les positions.
    Bon je suis trop bavarde.
    Si jamais vous avez une idée , ou pas, j’apprécierais que vous m’éclairiez de vos lumières. Merci d’avance.

    1. Thierry Lanneau dit :

      Bonjour Paule

      Je serai partisan de regarder du côté du muscle Diaphragme. 🙂

  13. Cynthia dit :

    Bonjour, durant une infiltration intra-articulaire de la hanche au passage de l’aiguille au niveau du pli
    inguinal j’ai ressenti une vive douleur type décharge électrique dans la cuisse jusque dans le pied, pareil au retrait de l’aiguille. Cette douleur persiste actuellement à 24h et ne cèdent qu’avec
    du rivotril. Il me semble probable que le nerf crural
    (sensitif?) ait été lésé. Pensez-vous que ça soit
    possible? Le médecin avait l’air septique ..merci pour ce site et d’avance pour votre réponse.

    1. Thierry Lanneau dit :

      Bonsoir Cynthia

      C’est probable…

  14. Sandra Dussault dit :

    Bonjour je souffre de crualgie depuis environ 1 semaine douleur et sensations de brûlure dans le devant de la jambe 🦵 et l’aine. Est ce normal que je suis engourdi aussi sur le devant de ma cuisse . ? Je suis suivi en ostéopathie. Je crois que c’est le meilleur traitement?
    Le plus difficile est de réussir a dormir la nuit aucune posture me rend confortable, merci beaucoup de votre réponse

    1. Thierry Lanneau dit :

      Bonsoir @Sandra
      Il arrive que la sensation d’engourdissement puisse se localiser à l’avant de la cuisse.
      Je ne pense pas que l’ostéopathie soit la meilleur option. Je suis plus partisan d’un travail pluridisciplinaire (médecin, kiné et ostéo).
      Bon courage !

  15. lallement Evelyne 74 ans dit :

    bonjour , je suis tombée de ma hauteur en coupant un tabouret , ceci lourdement sur côté gauche. Sur le moment douleur intense hanche, puis réussissant à me relever j avais très mal sous l aine gauche et ne pouvais bouger sans soutien. Radio urgences qui donne fissure sur petit os En récupérant radio fissure ancienne. Au bout de 4 semaines lorsque je pose pied gauche à plat douleur aine et couchée douleur devant cuisse côté genou qui gêne pour dormir. Est ce une cruralgie , due à la chute puisque fissure ancienne. merci de mm orienter. un scanner est il utile ou Irm ?

    1. Thierry Lanneau dit :

      Bonsoir @Evelyne
      Peut être qu’un électro myogramme serait la bienvenue 🙂

  16. Keller/ezrati aline dit :

    Bonjour et grand merci pour vos excellents conseils clairs et … efficaces ! Je souffre d une cruralgie lombaire qui m a handicapee et fait enormement souffrir depuis une semaine cuisse bloquee douleur aigue dans l aisne et pas moyen de poser le pied douleur trop vive et impossible de bouger ma jambe droite les antiinflammatoires inneficaces ..il m a ete prescrit un scan des lombo sacree. Depuis que j ai vu votre site j ai pratiqué les positions pour dormir tres efficaces avec du repos

  17. BDC dit :

    J’ai bénéficié d’une PTH [ prothèse totale de hanche ] il y a 2mois : l’intervention semble s’être bien déroulé mais dés la 1ère semaine les douleurs ont été insupportables … et elles persistent surtout après une marche de 30 mn à 60 mn ; Ces douleurs sont bien-entendu celles résultant de la PTH mais elles me semblent aussi liées à la CRURALGIE dont j’ai déjà souffert antérieurement : au niveau du genou surtout , côté interne , au niveau de l’aine et de la zone iliaque …

    Merci de me confirmer SVP la corrélation possible ou non entre l’opération PTH et cruralgie

    1. Thierry Lanneau dit :

      Bonsoir

      Le nerf crural passant à proximité de l’articulation de la hanche, il est possible qu’une irritation du nerf durant ce type d’opération puisse engendrer une cruralgie…

      Bon courage !!

  18. adrien dit :

    Bonjour à tous depuis mon opération de prothèse de hanche il y a 4 mois j’ai eu une atteint du nerf fémorale depuis je ne peux plus levé la jambe a partir du genoux
    Je voudrai savoir combien de temps sa met pour se remettre
    Merci

    1. Thierry Lanneau dit :

      Bonsoir Adrien

      Malheureusement, je ne sais pas répondre à cette question. Il faut voir directement avec le chirurgien.

      Bon courage !

  19. Philippe dit :

    Bonjour,
    Il y a eu un EMG qui ne donne rien. Mais le nerf est touché puisque j’ai des zones devenues insensibles. Plus de 3 semaines sans avancées. J’ai vu un rhumatologue qui ne comprend pas et m’envoie au CHU dans le service neuro-musculaire en m’annonçant des maladies de type myopathie.
    Pour info, j’ai eu la même chose il y a 15 ans sur l’autre jambe et l’épaule suite à une opération sous rachianesthésie. A ce jour, je n’ai rien récupéré au niveau sensibilité, même si je n’ai plus de décharges et je peux bouger l’autre jambe normalement.
    Depuis je souffre de douleurs chroniques inexpliquées au niveau tendons illiaques, soulagées par étirement et massages, mais depuis la 3ème dose, ce que j’ai eu il y a 15 ans est revenu, comme une « poussée ». Décharges, hypoesthésies mollet interne et avant-droit interne mais aussi accouphènes. et fatigue.
    Pb rachi, SPA et SEP ont été évoqués et écartés.

  20. Val dit :

    Bonjour
    Depuis maintenant 7 ans j’ai une perte de sensibilité côté gauche bras main et jambe pied, perte de réflexes, instabilité des membres, et je sens la douleur des piqûres ou du chaud et du froid amplifié. Après hospitalisation, IRM et electromyogramme bras gauche : sans résultat, personne n’arrive à mettre un nom sur ce qui me fait défaut, il semblerait que les résultats soient positifs. Hier après leger massage cuisse gauche, j’avais l’impression de sentir mon pied de nouveau et le haut de ma cuisse, c’est comme cela que je suis tomber sur votre exposé. Pensez vous que le nerf fémorale puisse également me faire perdre sensibilité au bras gauche? Si oui, quelles solutions ? Quels examens à faire ? J’espère que vous saurez me répondre…
    Merci par avance

    1. Thierry Lanneau dit :

      Bonsoir Val

      Non le nerf fémoral ne peut pas faire perdre la sensibilité au niveau des membres supérieurs.
      Par contre une douleur qui perdure peut se répandre dans tout le corps. Il s’agit d’un phénomène de sensibilisation centrale.

  21. Philippe dit :

    Bonjour,
    Je ressens des décharges ou picotements à la cheville interne. Ça semble être lié au nerf saphene. Ça se déclenche la jambe en extension ET mouvement latéral. L’ostéopathe élimine un problème lombaire après divers mouvements et auscultation.
    Il se peut que ça se passe plus bas : tendons ou muscles iliaques enflammés, fibrose …. anti-inflammatoires inefficaces. Que faire ? Je ne peux faire d’étirements car le nerf s’abîme et je perd de la sensibilité à chaque décharge. Qui voir ? Mon médecin est sans solution.
    Le pire est que j’ai la même chose au bras : nerf musculo-cutané coincé et décharges avant-bras…

    1. Thierry Lanneau dit :

      Bonjour @Philippe

      Avez vous essayé de faire un électromyogramme ?
      Il s’agit d’un examen complémentaire qui permet de savoir si il y a une souffrance nerveuse…

  22. REGHIOUI dit :

    Mon fils âge de 8 ans, souffre depuis plus de 5 semaines de douleurs au niveau de la cuisse, l’aine, le pieds mais surtout au tour du jenou de la jambe droite. Plusieurs radios et échographies plus les analyses n’ont révélé aucune anomalie. Ces douleurs ne cessent que sous l’effet d’antalgiques, principalement ANTALFEN. Mes recherches personnel sur la toile me laisse soupçonner une cruralgie. Ma question étant, les enfants de cet age peuvent-ils être atteint de cette pathologie? et quel est le remède?. Merci de me répondre.

    1. Thierry Lanneau dit :

      Bonsoir

      Ayant déjà vu un enfant avec une sciatique, il est tt à fait possible qu’il puisse y avoir une cruralgie.
      Dans un premier temps, je vous propose de vous orienter vers un ostéopathe.

  23. Pemonge dit :

    Bonjour, depuis environ 2 ans je souffre des tibias la nuit , au petit matin surtout et de la hanche droite.Au scanner : arthrose débutante L4L5 et L5S1.
    Les douleurs s’amplifient et migrent vers les chevilles et le mollet.
    Merci de me donner votre avis.
    Que pensez vous des cures thermales?

    1. Thierry Lanneau dit :

      Bonsoir Patricia

      Il faudrait procéder à des tests physiques. Je vous invite à vous rapprocher d’un thérapeute pratiquant la méthode McKenzie.
      Concernant les cures thermales, je n’ai pas d’avis sur la question. Mais c’est à tester :))

      Bien à vous

  24. Eric dit :

    Bonjour,
    Merci pour cette excellente présentation !
    Après huit semaines sous morphine pour une cruralgie semi-paralysante à gauche, je me suis fait opérer d’une hernie discale L4-L5 le 4 novembre dernier (il y a donc presque 3 semaines). Je peux maintenant marcher sans béquilles mais la cruralgie persiste !! (colon, hanche et toute la jambe jusqu’au pied).
    J’ai aussi une coxarthrose (à gauche) avec épanchement que je dois faire traiter par infiltration, voire par pose d’une prothèse (j’attends désespérément un RV).
    La hernie discale et la coxarthrose ont été diagnostiquées à une semaine d’intervalle (IRM).
    En regardant votre excellente vidéo, je vois que le nerf crural passe par la hanche. Ma question est la suivante : est-ce que cette cruralgie insupportable peut avoir pour origine mon problème de hanche ?
    Merci d’avance.

    1. Thierry Lanneau dit :

      Bonsoir Eric

      L’origine de la douleur peut venir des 2 localisations (hanche et colonne vertébrale).
      Si l’origine est discale sachez qu’après opération, le nerf est très souvent (encore) sensibilisé d’où la douleur ressentie. Dans ce cas, je privilégierai les séances de kinésithérapie en utilisant la neurodynamique et également la méthode McKenzie.
      Dans le cas d’une atteinte de la hanche qui entrainerait des douleurs référées de type cruralgie, il serait bon de voir ce que fera l’infiltration.

      Bon courage !!

  25. Tanja Dg dit :

    Bonjour, ma soeur souffre des douleurs et brulures dans les 2 jambes depuis 5 mois. Ca a commencer dans l’arriere cuisse, puis après dans les pieds et le chevilles, derriere les genoux, puis les jambes entiers. des fois elle peut a peine marcher. Elle ne peux quasiment pas s’assoir. En plus, le moindre mouvement lui fait une sciatique dans le bas et le milieu du dos. Les douleurs changent d’endroit sur toute la jambe. Est-ce cela ressemble a une cruralgie ? Avec le problème dans les 2 jambes, peut-elle quand meme appliquer vos videos ? Merci !

    1. Thierry Lanneau dit :

      Bonsoir !

      Il ne me semble pas que ça ressemble à une Cruralgie.
      Afin d’avoir un bon diagnostic et traitement, je vous invite à prendre contact avec un centre anti douleur.

      Bon courage !

  26. Jiji dit :

    Bonjour et merci pour l’exposé. Comme beaucoup de gens qui souffrent, on cherche désespérément des solutions. Voilà plusieurs années que je me trimballe sciatique/cruralgie et douleurs pelvi-perineales. Grosses douleurs à la marche et une sensation très prononcée de marcher de travers. Que pensez-vous des outils pour décompresser cette zone (table, nubax). J’utilise un swissball de temps en temps ça me fait du bien si je ne dépasse pas une certaine dose. Merci pour l’article, connaissez vous la neurokinetic therapy au passage ? Merci à vous

    1. Thierry Lanneau dit :

      Bonsoir jiji

      Je n’ai pas eu de retour vis à vis du matériel permettant la décompression… Je suis sceptique mais je serai ravi d’avoir votre retour sur le sujet.
      Un patient m’a parlé de la neurokinetic therapy. Il faut que je regarde de plus près cette méthode 🙂

      Bien à vous

  27. gay yvonn dit :

    Il y a 7 ans j’ai souffert d une cruralgie paralysante j’ai dû rester alitée sous morphine plus tous les traitements classiques la douleur intense jour et nuit me permettait juste de ma traîner en gémissement dans la salle de bain j’ai enfin été soulagée et ve repos forcé m a valu 2 jours après la reprise des activités une embolie pulmonaire très grave Depuis 10 jours je ressens des douleurs vives et mon médecin me diagnostiqueur une cruralgie sur la gauche j’ai peine à y croire et je voudrais savoir si l ostéopathie ou l acupuncture pourrait m’aider je voudrais à tout prix eviter de devoir m alitée merci d avoir pris le temps de lire ce message un peu long

    1. Thierry Lanneau dit :

      Bonsoir Yvonne

      L’ostéopathie et l’acupuncture peuvent être bénéfiques. :))

  28. MARTY dit :

    Merci Thierry pour le conseil, je vais voir 1 acupuncteur.

  29. MARTY dit :

    bjr, ma cruralgie a commencé y’a 2 mois, vu les vacances d’été j’ai commencé à vagabonder avec les docteurs et remplacants, scanner fait ostéophytes et arthrose L4L5 , visite neurochirurgien qui ne souhaite pas m’opérer (arthrodèse) car ma vertèbre est vide (?). je prends Laroxyl et efferalgan codéine dps 1 mois 1/2; Je ne sais pas pourquoi tous les jrs à de 17 à 18 h je souffre énormément quelque soit l’horaire de prise de médoc; Je vais devoir souffrir toute ma vie comme ça

    1. Thierry Lanneau dit :

      Bonjour Marty

      Si vous avez une douleur qui survient toujours à la même heure, je vous invite à consulter un acupuncteur 🙂

      Bien à vous

      Thierry

  30. Frederic dit :

    Bonjour
    J’ai une douleur dans le quadriceps droit et une sensibilité réduite de la peau depuis 2017 non expliquées
    2017 douleur soudaine forte (décharges, brulures dans le muscle) pdt 2 à 4 semaines
    Puis perte sensibilité depuis
    Puis douleur qui va et vient
    Enfin douleur modérée, lourdeur et insensibilité installées dans la cuisse ; à noter aussi douleur dans l’aisne

    Côté examens : « discopathie arthrosique l4 l5 très modérée », une hernie inguinale droite vue puis plus vue, une tendinite du moyen glutéal droit, calcification 11 mm du gd trochancher
    Rien d’évident pour expliquer selon les médecins mais gênant au quotidien
    Y voyiez vous une explication ?
    Merci

    1. Thierry Lanneau dit :

      Bonsoir Frédéric

      Avez vous regardé du côté de la sensibilisation du système nerveux central ?

      Bien à vous

      Thierry

  31. Milis dit :

    Il y à 4ans j’ai été opérée d’une hernie discale volumineuse 6mois après la 1ère opération récidive 2ème opération le nerf à été compresser depuis j’ai toujours des douleurs aux niveaux arrière de la cuisse jusque là cheville Je prenais du Lyrica300 3×/jours +3contramal et pour terminer 3×/jours du paracetamol depuis 3mois je ne prend plus rien ça ne faisait plus défait que faire merci de votre réponse

    1. Thierry Lanneau dit :

      Bonjour !

      Et bien je ne peux que vous inviter à faire de la kinésithérapie.
      Avez vous essayé la méthode McKenzie ?

      Bien à vous

      Thierry

  32. Françoise Bertolina-Baloy dit :

    Bonjour,
    Un médecin de SOS 92 m’a diagnostiqué une cruralgie côté gauche dimanche 6/07/21. Lundi soir hospitalisée à Foch car fourmillement en dessous du genou mise sous perfusion. Verdict de l’IRM Hernie discale L3/L4. Ma plus grosse douleur est maintenant au genou qui est gonflé en dessous côté droit. Est-ce vraiment du à la cruralgie. L’hôpital m’a prescrit une radio. Merci pour votre réponse.
    Françoise

    1. Thierry Lanneau dit :

      Bonsoir Françoise

      Les symptômes que vous me décrivez peuvent correspondre en effet à une cruralgie.

      Bon courage

      Thierry

  33. Ness dit :

    Bonsoir on m’a diagnostiqué un ménisque fissuré il y a quelques temps depuis une semaine je peine à me déplacer pensant avoir en plus une sciatique j’ai mis ça sur le compte de mon genou.
    Depuis 3 jours mon état s’est empiré et je ne plus marcher ni m’assoir le ni dormir la douleur est vive du haut de la fesse jusque dans le pied impossible de plier ou de tendre la jambe. Cela vous fait penser à une cruralgie ?J’en devient folle qui dois je consulter en premier rhumatho chirurgien orthopédiste ou ostéopathe je suis perdue
    Merci pour votre aide

    1. Thierry Lanneau dit :

      Bonsoir Ness

      Veuillez m’excuser pour le retard de ma réponse.
      Je pense qu’il serait pertinent de commencer par le rhumatologue… Le but est de retrouver le sommeil !!

      Bon courage

      Thierry

  34. danielle GATEL dit :

    bonjour
    je souffre depuis 6 mois de ce que je pensais être une cruralgie ( douleur cuisse antériure et moitie interne tibia péroné) est-ce une vue de mon esprit?
    une cruralgie peut-elle direr aussi longtemps? sachant que j’ai le dos cassé depuis L3 jusqu’à S1 au moins) qui me fait souffrir terriblement<
    j'habite malheureusement prsè de versailes bien loin de chez vous!
    merci de vos consels

    1. Thierry Lanneau dit :

      Oui Danielle une cruralgie peut durer longtemps ! :-/

  35. Diane dit :

    Bonjour, j’aimerais savoir pourquoi je ressens une chaleur à la hanche droite. Depuis environ deux semaines, des fois j’ai mal à la hanche jusque dans le dos. Merci de votre réponse Diane.

    1. Thierry Lanneau dit :

      Bonjour Diane

      Malheureusement, ces informations sont insuffisantes. Il faudrait procéder à un diagnostic précis afin de pouvoir répondre à votre question.

      Je vous souhaite une agréable journée

      Thierry

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Newsletter

    Restez informé des derniers articles, vidéos ou des horaires du cabinet Dos et Posture.