Le nerf sciatique : définition, trajet et anatomie

Ecrit par Thierry Lanneau
insert_invitation 04/04/2020
chat_bubble_outline 10 commentaires

J’imagine que si vous regardez cet article, c’est que vous avez une sciatique ou bien que vous avez déjà eu une sciatique. En tant que thérapeute, je trouve qu’il est en effet toujours intéressant de savoir à quoi on a à faire.

Cette vidéo a pour ambition d’expliquer de manière simple ce qu’est le nerf sciatique :

  • Quel est l’origine du nerf sciatique?
  • Quel est son trajet? 
  • Quelles sont ses fonctions?

Je me suis aidé d’un logiciel d’anatomie afin de rendre cet exposé clair (Images avec l’aimable autorisation de Complete Anatomy).

QU’EST-CE QUE LE NERF SCIATIQUE ?

Dans sa définition, le nerf sciatique est un nerf mixte : c’est un nerf sensitif et un nerf moteur.

C’est le nerf le plus long et le plus gros de l’organisme.

Au niveau sensitif, il permet essentiellement de sentir la partie postéro externe de la jambe et l’ensemble du pied.

Au niveau moteur, il permet essentiellement la flexion du genou (d’amener le talon vers la fesse) et la flexion extension de la cheville.

Le nerf sciatique est à l’origine de la douleur en cas de lombosciatique. Ces douleurs ont différentes causes : un traumatisme, une hernie discale (un tassement des disques intervertébraux), ou encore de l’arthrose lombaire. Une compression ou une inflammation peut provoquer une névralgie sciatique.

Quand il est « bloqué » , le nerf sciatique provoque des douleurs plus ou moins fortes, qui peuvent aller des lombaires jusqu’à la pointe des orteils. Le suivi médical et paramédical est alors indispensable pour traiter la douleur. Les exercices de kinésithérapie permettront de redonner de la mobilité dans le bas de la colonne vertébrale et dans le reste du corps. Dans tous les cas, le traitement devra se fera de manière centré sur la personne.

Où SE TROUVE LE NERF SCIATIQUE ?

Commençons par le commencement à savoir la moelle épinière. Elle se trouve dans dans la colonne vertébrale et donne naissance à des nerfs : les nerfs spinaux.

Chaque nerf spinal sort de la colonne vertébrale par des trous de conjugaison. Ce dernier est créé par la superposition de deux vertèbres. Vous avez une vertèbre supérieure, une vertèbre inférieure, et en se superposant elle forme ce trou (foramen en latin).

Ce nerf spinal va être localisé en fonction de la vertèbre sus-jacent (au-dessus). Si le nerf spinal sort entre la 4ème et la 5ème lombaire, et bien on dira que c’est le nerf spinal L4.

Qu'est ce qu'un trou de conjugaison
Un trou de conjugaison est formé par la superposition de deux vertèbres.
Nerf spinal entre L4 et L5
Le nerf spinal sort par le trou de conjugaison.

Lorsque le nerf spinal sort de la colonne vertébrale, il va se connecter à ses petits copains, les autres nerfs spinaux, pour créer une arborescence que l’on appelle plexus. 

On pourrait représenter le plexus par les racines d’un arbre… C’est le bordel… Mais un bordel organisé!

Nous allons nous intéresser au plexus lombo sacré car c’est lui qui va donner naissance aux nerfs, dont le nerf sciatique, qui vont innerver les membres inférieurs.

Image d'un plexus lombaire
Représentation du plexus lombo sacré

Le nerf sciatique est composé de fibres nerveuses venant des nerfs spinaux L4, L5, S1, S2 et S3.

Naissance du nerf sciatique
Représentation des nerfs spinaux qui sont en relation avec le nerf sciatique.

Quel est le trajet du nerf sciatique?

Dans le bassin, le nerf sciatique va passer en dessous du muscle pyramidal (« piriforme » pour les intimes 😉 ) et au dessus du muscle jumeau supérieur.

Dans la fesse, il est situé entre le muscle grand fessier en arrière et en avant des muscles jumeaux supérieur et inférieur, le carré fémoral et l’obturateur interne. 

Trajet du nerf sciatique dans la fesse
Représentation du nerf sciatique une fois qu’on a enlevé le muscle grand fessier.

Il descend verticalement dans la cuisse le long du muscle semi tendineux (muscle appartenant aux Ischio jambiers). Il faut enlever le chef long du biceps fémoral afin de voir le nerf sciatique.

Position du nerf sciatique dans la cuisse
Le nerf sciatique descend verticalement dans la cuisse.

Au niveau du genou, le nerf sciatique va se diviser en deux branches principales : le nerf tibial qui descend à l’arrière de la jambe et le nerf fibulaire commun qui descend dans la partie extérieure de la jambe.

Division du nerf sciatique en deux branches
Le nerf sciatique se divise en deux branches principales au niveau du genou

Le nerf tibial

Il est situé dans la partie postérieur de la jambe en arrière du triceps sural (le triceps sural est composé des mollets et du muscle soléaire).

Il descend vers la face interne de la cheville.

A l’arrière de la malléole interne, il se divise en deux branches nerveuses qui vont innerver la plante du pied.

Position du nerf tibial
Le nerf tibial est une des branches principales du nerf sciatique.
Position nerf tibial dans la jambe
Le nerf tibial descend en arrière de la jambe et se dirige vers la partie interne de la cheville.
Trajet du nerf tibial dans le pied
au niveau de la malléole interne, il se divise en deux branches nerveuses.

Le nerf fibulaire commun

Il descend dans la partie externe de la jambe. Au niveau de la tête de la fibula, il se divise en deux branches nerveuses : une branche continue de longer la partie externe de la jambe, l’autre branche descend dans la partie antérieure de la jambe.

Elles vont innerver le dos du pied.

Naissance du nerf fibulaire
Le nerf fibulaire commun est une des branches principales du nerf sciatique.
Vue de nerf fibulaire dans la partie haute de la jambe
Ce nerf se divise en deux branches au niveau de la tête de la fibula.
Position du nerf tibial dans la jambe
Les deux branches nerveuses descendent dans la jambe puis innervent le dos du pied.

Quelles sont les fonctions du nerf sciatique?

Le nerf sciatique est un nerf mixte : c’est un nerf sensitif et un nerf moteur.

Au niveau sensitif, il permet essentiellement de sentir la partie postéro externe de la jambe et l’ensemble du pied.

Au niveau moteur, il permet essentiellement la flexion du genou (d’amener le talon vers la fesse) et la flexion extension de la cheville.

Fonctions du nerf sciatique au niveau sensitif.

Le nerf sciatique est sensitif
Fonctions du nerf sciatique au niveau sensitif.
Le nerf sciatique est moteur
Fonctions du nerf sciatique au niveau moteur.

J’espère que vous avez apprécié cet article! N’hésitez pas à laisser vos commentaires, questions et autres.

Vous avez également la possibilité de suivre Dos et Posture sur Facebook : https://www.facebook.com/dosetposture/

Pour vous abonner à la chaîne youtube, c’est par ici : https://www.youtube.com/channel/UCty0liGPnEp0HOtf-lKE5zg?view_as=subscriber

Article écrit Par Thierry Lanneau Kiné spécialiste du dos (Méthode Mézières, Reconstruction Posturale, Rééducation neuro musculaire) chez Cabinet Dos et Posture Paris 1er Les Halles.

chat_bubble_outline Commentaires

10 commentaires sur “Le nerf sciatique : définition, trajet et anatomie”
  1. Céline G dit :

    Bonjour,
    J’ai été opérée de 2 hernies discales l4-l5 en 2009 et l5-s1 en 2011. J’ai également été opérée d’un alux valgus pieds gauche le 25 mai 2021 avec pose de vis au niveau du gros orteil et fracture des métacarpes en percutanée sur lés autres orteils. Hors depuis 2 semaines maintenant j’ai une douleur très forte qui part de la fesse gauche descend en se dirigeant sur l’avant de la cuisse ( se qui correspond au trajets des nerfs partant des étages supérieurs l3-l4). Mon gros orteil est douloureux je n’arrive parfois pas à le plié ( les douleurs pour un alux valgus dure en général une année environ).
    Pensez-vous que mon opération du pied peut-être à l’origine de mes douleurs lombaires et de l’avant cuisse?
    ( je marche difficilement, et je n’arrive quasiment plus à monter les escaliers normalement je suis obligée de monté en utilisant que ma jambe droite)
    Bien cordialement

    1. Thierry Lanneau dit :

      Bonsoir Céline

      Il semblerait que ce soit une cruralgie.
      Je ne pense pas que l’opération de votre pied soit à l’origine de cette pathologie.
      Par contre, ça y a participé. Votre corps s’adapte en fonction de votre histoire de vie.

      Bon courage

  2. Bilel dit :

    Bonjour. mon père a été opéré de la hanche droite il y a 6 moi. il a eu une PTH suivie d’une tige sur le femir car il été fracturé 1 mois plus ttard. Depuis 3 mois, depuis qu’il marche, il se plaint d’anesthesie au niveau de la plante du pied droit et ne peut pas se mettre sur la pointe du pied. est ce que c une complication de la PTH

    1. Thierry Lanneau dit :

      Bonsoir

      Je ne pense pas qu’il soit possible de faire un lien de cause à effet avec la PTH.
      Cependant, je vous invite à contacter un rhumatologue afin de savoir il y a une souffrance nerveuse.

      Bon courage !

      Thierry

  3. Deletre dit :

    Bonjour ça fait 5 ans que je souffre de sciatique qui ne s’arrête pas à part quand je suis allongé je ne peux plus me mettre du côté que j’ai mal (point Dans la fesse) , je suis sous morphine aussi depuis 5 ans et on arrive pas à me poser un diagnostic votre vidéo était très intéressant vous parlez un moment dans votre vidéo que vous allez faire une vidéo expliquant comment fonctionne les muscles fessiers et le périphorm j’aurais voulu la voir mais je ne l’ai pas trouvé pouvez-vous me dire comment puis-je la regarder.

    1. Thierry Lanneau dit :

      Bonjour Erwan

      Je n’ai pas eu le temps de faire ces vidéos…
      Je suis désolé !

  4. Roux Agnès dit :

    Bonsoir Thierry
    Je souffre affreusement de toute la partie droite, de la fesse au-dessus du pied.
    Le médecin, qui ne m’a pas vue, a prescrit des piqûres, du daffalgan et un cachet pour la nuit
    Je ne peux ni marcher, ni m’asseoir et souffre couchée.
    Combien de temps cela peut-il durer?
    Merci beaucoup pour votre réponse

    1. Thierry Lanneau dit :

      Bonsoir Agnès

      Les études parlent de 3 mois au maximum. Lorsque cela dure plus longtemps, cela peut être en relation à un phénomène de sensibilisation centrale ou à d’autres trucs moins sympathiques.
      Dans un premier temps, il faut voir si il y a une souffrance nerveuse. Arrivez vous à marcher sur les talons et à marcher sur la pointe des pieds ?

      Bon courage

      Thierry

  5. Marie dit :

    Bonjour,
    Merci pour cette vidéo très instructive. Pour ma part, je souffre de douleurs intermittentes de type « décharges électriques » dans la cuisse gauche. Cette douleur commence en haut, à l’arrière de la cuisse et se termine sur la face intérieure de la cuisse au niveau du genou. Si je comprends bien, ça ne correspond dès lors pas au trajet du nerf sciatique. Je suis actuellement suivie par une kinésithérapeute pour un syndrome du piriforme mais sans amélioration. Auriez-vous une autre piste au vu du trajet de la douleur décrite ?
    Merci d’avance,
    Bàv

    1. Thierry Lanneau dit :

      Bonsoir Marie

      en effet le trajet est atypique mais il peut être expliqué par une sensibilisation centrale.
      Avez vous essayé la thérapie manuel?

      Je vous souhaite une agréable soirée

      Thierry

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.